Play

Se mettre en relation

Awesome Image Awesome Image

séquence 1: introduction

Une approche différente, moins comptable de la gestion. Le pari est que 80 % et plus des apprentissages en gestion sont des ajustements à faibles conséquences sur l’analyse financière, mais très longs à assimiler. Je les ai donc écartés pour garder l’essentiel : du sens. Pragmatique, nous travaillons à partir des documents bruts et des données sectorielles telles que vous les trouvez. L’analyse financière nous sert seulement à poser les bonnes questions et à vérifier sur le terrain. 

L’idée de cette formation est de trouver une approche de la gestion et de l’analyse financière concrète et pratique. L’analyse financière enseignée à HEC ou dans les hautes études spécialisées est très poussée avec des concepts qui se relient entre eux, mais qui perdent tout lien avec la réalité pour la plupart des gens. Par ailleurs, la finesse et la richesse de ces analyses ne font sens que sur des volumes financiers importants dans lesquels il n’est pas possible de raisonner concrètement, quand l’entreprise a trop d’outils différents, trop de postes comptables, trop de retraitement… bref des flux d’argent trop nombreux. Mais pour les millions de petites et moyennes entreprises, comme pour beaucoup de porteurs de projets et d’étudiants, ces retraitements et le vocabulaire qui les accompagnent ne font pas sens et probablement compliquent les choses.

Pour illustrer ce préambule, prenons deux exemples d’affirmation totalement juste, mais pour la plupart des gens parfaitement inutiles. Partons d’un constat, si je vous dis que :

« le remboursement d’un emprunt à moyen terme impacte la trésorerie. C’est un mode de financement qui apparaît puis disparaît, le remboursement entraîne une réduction du passif de l’entreprise et de son actif le plus souvent car sauf à contracter un nouvel emprunt pour en rembourser un ancien, le remboursement d’un emprunt implique d’utiliser les liquidités de l’entreprise à cet effet. »

Vous ai-je vraiment aidé ? Cette question est prise sur le site d’un excellent manuel de référence : le « Vernimmen ». Pourtant au départ l’idée est simple… Pour un remboursement anticipé à la banque, l’argent sort de la caisse de l’entreprise. Certes on perd un peu en nuance mais là au moins tout le monde comprend !

Footer Logo Footer Logo